Liberté d’Expression Artistique

La FIA attache une grande importance à la protection et à la promotion de la liberté d’expression artistique. Les membres de la FIA figuraient ainsi parmi les personnes interrogées lors d’une enquête du Rapporteur spécial aux droits culturels du Haut-commissariat des Nations-Unis aux droits de l’homme, menée en 2013. Au niveau européen, la FIA a fait parti d’un groupe d’ONG culturelles de la société civile qui a organisé une audition du Rapporteur spécial, Mme Farida Shaheed, au Parlement européen. Le groupe a également rédigé et adopté un ensemble de demandes politiques en rapport avec la liberté d’expression artistique, que vous trouverez dans cette section. La FIA réagit aussi de façon ponctuelle face à la persécution et à la censure des artistes-interprètes, notamment via des lettres aux gouvernements, des pétitions et des campagnes.