Egalité des Genres

Pour les artistes-interprètes, la question de l’égalité des genres dans leurs vies professionnelles a une résonnance très particulière : d’un côté la production culturelle a un rôle spécifique dans la promotion de l’égalité entre les hommes et les femmes, ainsi que dans la pluralité des croyances et des opinions. Ces valeurs sont fondamentales dans les sociétés démocratiques et la culture est un moyen essentiel de les défendre et de les explorer et peut aussi, parfois, offrir une voix et un œil critiques. Le travail des artistes-interprètes est au cœur de ce secteur. Ils sont souvent le miroir de notre société. D’un autre côté, les artistes-interprètes sont aussi affectés par de fortes inégalités dans leurs vies professionnelles : les femmes artistes-interprètes ont souvent des carrières plus courtes et gagnent souvent moins que les hommes ; leur choix professionnel est souvent réduit et diminue une fois passé 40 ans ; elles ont souvent du mal à équilibrer leur travail et leurs responsabilités familiales.

La FIA a cherché à mieux documenter et comprendre les défis auxquels les artistes-interprètes font face et appelle à un changement. Elle continue de défendre l’égalité des chances dans les arts, ainsi qu’une représentation équilibrée des hommes et des femmes sur scène et à l’écran, libérée des stéréotypes et de la sexualisation. La FIA affirme que tous les artistes-interprètes doivent avoir un accès total et égal à tous les avantages sociaux et professionnels obtenus par les travailleurs dans les secteurs dans lesquels ils sont actifs.

Parmi les ouvrages majeurs dans ce domaines, on retrouve les documents publiés par la FIA dans le cadre des projets menés en 2008 et 2010 sur ces sujets (et disponibles ci-dessous), le Cadre Européen d’Action sur l’Egalité des Genres et la Charte de la FIA sur l’Egalité des Genres et l’Egalité des Chances. En 2017, la FIA a également contribué à la Recommandation du Conseil de l’Europe sur l’Egalité des Genres dans le Secteur de l’Audiovisuel.