FR

05.07.2018

Atelier de développement syndical en Colombie, 4-6 Mai 2018

Luis Mendoza - DGC

Début Mai, la FIA a organisé un atelier de développement syndical de trois jours à Bogota en collaboration avec UNI MEI et UNI Americas, et avec le soutien financier de Union to Union. Plus de 40 acteurs, techniciens et représentants syndicaux du secteur audiovisuels (appartenant aux syndicats ACA, ACTV, CICA and CINE-CICA) ont assisté à l’évènement.

La première session de formation a porté sur les normes internationales en matière de santé et de sécurité dans l'industrie cinématographique et télévisuelle. Luis Mendoza de la Guilde canadienne des réalisateurs (Directors’ Guild of canada - DGC) a partagé ses connaissances approfondies de l'évaluation des risques pour la santé et la sécurité et la prévention des dangers sur les plateaux de tournage, ainsi que sur le rôle important des syndicats dans la création d'environnements de travail sécuritaires.

La session suivante était consacrée à la négociation collective pour des conditions de travail décentes et une rémunération équitable. Elle était menée conjointement par des représentants de l'Association des Acteurs Argentins AAA (Alejandra Rincon), du syndicat de la télévision argentine SATSAID (Gerardo Gonzales) et du Syndicat SICA APMA (Guido Valerga). La formation a fourni aux participants des informations utiles sur la manière de développer des stratégies pour mener à bien la négociation collective au profit de l'ensemble du secteur audiovisuel en Colombie.

La formation a été suivie d'un séminaire à l'intention des dirigeants syndicaux colombiens du secteur, dirigé par Alan Sable et Henry Olivera, spécialistes du recrutement syndical d'UNI Americas, axé sur la syndicalisation à court terme et les stratégies de négociation collective. L'événement a abouti à un accord de tous les syndicats colombiens présents pour renforcer la coopération intersyndicale et mener des actions conjointes avec les producteurs colombiens dans le but de structurer le marché du travail cinématographique et télévisuel national, d'engager un dialogue social sectoriel, d'améliorer les conditions de travail, et soutenir le secteur audiovisuel.

L'industrie cinématographique et télévisuelle colombienne est en plein développement depuis 2016 avec un nombre croissant de productions cinématographiques internationales qui choisissent la nation andine pour des tournages et de la post-production. En dépit du contexte général très hostile à l'égard des syndicats en Colombie, plusieurs syndicats ont été créés au cours des dernières années dans le but de représenter collectivement les travailleurs audiovisuels et d'améliorer leurs conditions de travail et leur rémunération.