FR

16.04.2018

FIA renouvelle son appel pour la négociation collective dans le théâtre grec

En réponse à la demande de notre affilié grec Hellenic Actors Union (HAU) en mars 2018, FIA a apporté son soutien total à son combat pour retrouver des salaires minimum négociés et des conditions de travail décentes dans le Théâtre Indépendant en Grèce. 

Dans sa lettre de soutien, FIA a rappelé que le droit d’association et de négociation collective est l’un des droits les plus fondamentaux des travailleurs. Les artistes-interprètes sont des travailleurs et méritent d’être reconnus comme tels et de jouir de droits égaux, même si la nature de leur art signifie que le travail peut être de court durée et de nature intermittente. Ceci les rend plus vulnérables et leurs revenus plus précaires. La restauration de la négociation collective au Théâtre National en Grèce en 2017 était une avancée importante pour les artistes-interprètes et la base pour de futurs progrès qui restent d’une importance vitale.

Par conséquent, la FIA exhorte le gouvernement grec à reconnaître la nécessité de la négociation collective pour les artistes-interprètes où elle n’existe pas et de reconnaître, étendre et donner un poids légal aux conventions collectives dans le Théâtre. Elle invite les employeurs grecs à se réengager avec leurs homologues des syndicats dans le secteur du Théâtre Indépendant et à conclure un accord pour un secteur plus durable.

Les acteurs de Grèce, berceau du théâtre occidental, méritent des conditions de travail en phase avec les meilleures pratiques en Europe.