AfroFIA - Actualités détails

16.10.2015

La Recommendation UNESCO de 1980 toujours d'actualité

Le rapport sur l’état d’avancement de la mise en œuvre de la Recommandation de l’UNESCO sur le Statut de l’Artiste de 1980 vient d’être publié. S’appuyant sur une large enquête menée auprès des gouvernements et ONG du secteur, ce document se concentre sur les technologies numériques, la mobilité, la sécurité sociale et la liberté d’expression.

Alors qu’il rapporte certaines bonnes pratiques et développements encourageants dans certains domaines, en particulier en ce qui concerne la protection sociale, le rapport montre clairement que seule une poignée de  pays ont suivi l’approche holistique de promouvoir des lois et politiques encourageant l’expression créatrice et assurant un environnement équitable pour les artistes, adapté aux circonstances uniques dans lesquelles ils travaillent. Dans la plupart des cas, le rapport montre une vision assez inégale des besoins des artistes professionnels, laissant d’importants vides nécessitant d’être comblés.

Le rapport souligne la nature contemporaine de la Recommandation de l’UNESCO sur le Statut de l’Artiste de 1980 et sa capacité, encore aujourd’hui, à inspirer les gouvernements pour qu’ils mettent en place un environnement plus durable et respectueux dans le domaine des arts et de la culture. Il met également l’accent sur les obstacles fondamentaux auxquels la plupart des artistes continuent d’être confrontés lorsqu’ils tentent de traverser les frontières pour exercer leur profession. Enfin, le rapport alerte également sur la nécessite de promouvoir et protéger la diversité culturelle dans l’environnement numérique et de garantir que les artistes soient correctement rémunérés pour l'exploitation en ligne de leur travail.

Parmi ses conclusions, le rapport recommande de former les états membres dans la mise en œuvre efficace de la Recommandation de l’UNESCO, organiser une conférence internationale pour promouvoir un environnement numérique équitable et une coopération plus étroite au niveau national entre les gouvernements, les artistes et leurs associations.