EuroFIA - Actualités détails

22.06.2020

Un retour au travail sûr pour que l'industrie mondiale du cinéma et de la télévision reprenne sa production

Présidente de la FIA, Ferne Downey (ACTRA, Canada)

Président d'UNI MEI, Matthew D. Loeb (IATSE, United States)

Bruxelles, 22 juin 2020: Déclaration conjointe de la FIA et d’UNI MEI sur les mesures post-Covid-19 dans la production cinématographique et télévisuelle

Près de 34 syndicats et guildes de 22 pays représentant plus de 500 000 acteurs et membres d’équipes techniques se sont réunis pour un webinaire mondial afin de partager les meilleures pratiques de travail dans la production cinématographique et télévisuelle qui reprend dans un scénario pré-vaccin et post-COVID-19.

Dans un esprit de solidarité et de collaboration sans précédent, les organisations membres de la FIA, la Fédération internationale des acteurs, et d'UNI MEI, qui représente le secteur média, spectacles & arts d'UNI Global Union, ont travaillé sans relâche au cours des dernières semaines pour promouvoir des activités solides et fondées sur la science ; et des nouvelles normes pour la sécurité des acteurs et des équipes, alors que la production cinématographique et télévisuelle reprend progressivement.

Les syndicats et les guildes saluent le retour à une nouvelle normalité, car les moyens de subsistance des travailleurs du secteur du divertissement ont été gravement touchés par l'impact économique et social des mesures de confinement du COVID-19, mais sont également déterminés à veiller à ce que les protocoles de production soient adaptés pour éviter les risques inutiles, car cette menace pour la santé sans précédent est loin d'être terminée. La hâte et la sécurité ne vont pas bien ensemble.

Les secteurs mondiaux de la télévision et du cinéma représentent environ 540 milliards de dollars de revenus annuels. Ils emploient plusieurs millions de personnes et contractent de nombreux free-lance et travailleurs indépendants. Depuis mars, toutes les grandes productions du monde ont été interrompues ou reportées. Les fonds de solidarité mis en place par les syndicats et les employeurs, les programmes d'aide financière et les régimes publics de chômage ont atténué l'impact de l'arrêt du travail, mais seul un retour sûr à la production peut ramener la certitude d'un investissement durable dans la création de films et d'émissions de télévision.

Le webinaire a présenté quatre directives de sécurité négociées par des syndicats et des guildes d'Australie, de France, du Royaume-Uni et des États-Unis et a abordé en détail un large éventail de questions tout au long du processus de production, telles que les tests, la protection des acteurs, des équipes et de la production, du personnel ainsi que l'organisation pratique des journées de tournage en studio et sur site.

La création d'un département spécial de santé et de sécurité pour informer, conseiller, surveiller et appliquer les mesures de sécurité spéciales Covid-19 est bien sûr essentielle de nos jours. Il est également important de créer des distances de sécurité (bulles de production) autour des acteurs principaux et des membres d'équipes techniques et d'assurer des congés maladie payés à toute personne testée positive sur le plateau. Personne ne devrait avoir peur de se manifester de crainte de perdre ses revenus. Des dispositions spéciales sont également recommandées pour garantir des opportunités de casting équitables aux artistes de tous âges, y compris ceux jugés plus à risque de contracter le virus.

Au cours des prochains mois, la FIA et UNI MEI continueront de soutenir les organisations membres dans leurs efforts pour promouvoir les protocoles de sécurité les plus élevés en réponse au COVID-19, en coopération avec les parties prenantes et les autorités de l'industrie au niveau national et international.

La présidente de la FIA, Ferne Downey (ACTRA, Canada), a déclaré: «Les artistes interprètes sont au cœur du processus de production et nous voulons retourner au travail. Mais pas tant que nous ne serons pas convaincus qu'il est sûr de le faire. Nos syndicats et guildes ont travaillé avec diligence pour partager les connaissances et promouvoir les normes les plus élevées sur les plateaux, sur la base des meilleures recherches scientifiques. Nous sommes convaincus qu'avec une mise en œuvre appropriée, ces protocoles nous permettront de recommencer à fournir du nouveau contenu à notre public mondial. Nous saluons la fantastique collaboration avec UNI MEI et les syndicats frères et nous espérons approfondir notre partenariat à l'avenir ».

Le président d'UNI MEI, Matthew D. Loeb (IATSE, États-Unis) a déclaré: « La coopération entre les syndicats et les guildes à travers le monde est importante pour assurer une protection optimale des acteurs et des équipes ainsi qu’une relance durable de notre industrie. Nous sommes impatients de poursuivre notre travail avec nos collègues de la FIA et ses organisations membres. L'échange régulier d'informations, d'expertise et d'expérience à travers les frontières augmentera la capacité de chaque syndicat à garantir que les membres retournent travailler en toute sécurité ».

Téléchargez le Communiqué de Presse (En EN) ici