EuroFIA - Actualités détails

29.10.2020

Rapport d’évènement: Webinaire conjoint sur la diversité ethnique – 14 octobre 2020

Dans le contexte actuel global de lutte pour la justice raciale, la FIA a décidé d’organiser une série de webinaires pour discuter de la stupéfiante sous-représentation des personnes de couleur sur les scènes et les écrans. Malgré leur réputation d’ouverture et d’inclusion, les industries du spectacle vivant et de l’audiovisuel font toujours face à un manque chronique de diversité ethnique, les rôles offerts aux artistes-interprètes non blancs étant souvent limités et limitants. Avec cette série de webinaires, nous souhaitons rassembler nos membres pour qu’ils puissent partager leurs expériences et bonnes pratiques sur la façon de rendre notre industrie plus diverse et représentative de nos sociétés.

Dans ce premier webinaire (co-organisé avec SAG-AFTRA), FIA a choisi de donner la parole à trois syndicats particulièrement actifs dans le combat pour une plus grande diversité dans notre secteur : CAEA, Equity UK et SAG-AFTRA. L’évènement virtuel a eu lieu le 14 octobre 2020 et a rassemblé plus de 50 participants du monde entier.

L’évènement a commencé avec un discours de David White, Directeur exécutif national et Négociateur en chef pour SAG-AFTRA. White a évoqué l’actuel mouvement #BlackLivesMatter aux Etats-Unis et a souligné le rôle important que notre industrie doit jouer pour briser les habitudes et les biais en racontant les histoires des groupes sous-représentés er ainsi aider à combattre la discrimination.

Katja Holm, Vice-présidence de la FIA et modératrice du webinaire a ensuite introduit les panélistes et a donné la parole au Dr. Ian Manborde (Organisateur Egalités et Diversité, Equity UK). Dr. Manborde a expliqué que le mouvement #BlackLiveMatter au Royaume-Uni a coïncidé avec une résurgence d’affaires pour le syndicat : les membres n’ont plus peur de parler. La période du confinement – et la crise sanitaire et économique – a malheureusement abouti à une augmentation massive de la discrimination envers toutes les minorités dans l’industrie de la TV et du cinéma au Royaume-Uni. Malgré le climat politique, l’espoir est permis, avec les nouvelles plateformes, réseaux et actions des syndicats adressant les blocages à une plus grande diversité sur les scènes et les écrans. Il a ensuite présenté certains outils concrets et campagnes en cours, dont des outils de contrôle améliorés, de nouveaux mécanismes ayant pour objectifs de combattre le racisme (abordant, par exemple, la piètre qualité de la coiffure et du maquillage pour les artistes-interprètes noirs ou issus de minorités), et le Manifeste pour les Casting d’Equity.

La seconde personne à prendre la parole était Ellen Huang, Directrice nationale intérimaire pour l’équité et l’inclusion pour SAG-AFTRA. Elle a commencé son intervention par des paroles optimistes concernant le contexte politique actuel, lequel apporte de nouvelles opportunités pour que les créateurs de contenus adressent le flagrant problème d’inclusion et de diversité dans l’industrie. Elle a ensuite présenté certains des travaux et outils développés par le département Equité et Inclusion de SAG-AFTRA. L’équipe fournit des renseignements et ressources pour toutes procédures de plaintes (le syndicat a négocié des clauses de non-discrimination et d’égalité des chances dans les contrats et conventions collectives). Le département développe également des contenus sur la diversité et des formations pour les employeurs et les membres. Ces initiatives comprennent plus de 120 programmes dédiés et collaborations actives avec les festivals de cinéma et les réseaux promouvant les visibilités de toutes les minorités (dont les afro-américains, les amérindiens, les américains asiatiques, les artistes-interprètes latino ou hispanophones).

Deena Aziz, membre du Conseil national de Canadian Actors Equity, a entamé sa présentation en partageant certains des résultats du recensement 2015 d’Equity sur ses membres BIPOC (Black, Indigenous, and People of Colour). Le taux de participation impressionnant (plus de 56%) confirme le grand intérêt en matière de diversité raciale et offre des données claires et irréfutables sur le manque de justice raciale et d’inclusion dans le secteur.  Les résultats les plus frappants révèlent que les membres BIPOC reçoivent des salaires et taux journaliers moins élevés, et des types de contrats moins favorables. Aziz a ensuite souligné les stratégies notamment en matière de négociations et accords collectifs pour répondre à la sous-représentation. Certains exemples de ce sur quoi CAEA a travaillé dans le cadre de ses nouveaux accords avec les employeurs incluent l’obtention d’engagement des deux parties à poursuivre des actions anti-discrimination et oppression (qui améliore la responsabilité et augmente la sécurité des travailleurs) ; travail sur les auditions pour que plus de personnes y accèdent (pas uniquement pour les artistes-interprètes mais aussi pour les équipes, la direction, etc.) ; conditions claires quant à l’intégrité culturelle et le respect ; recommandations relatives à des consultations externes et des collaborations.

Les présentations du panel étaient suivies par une session de questions et réponses des participants aux panélistes. Comme annoncé lors de la conclusion de l’évènement, la FIA organisera davantage de webinaires sur la diversité ethnique à l’avenir. De plus amples informations seront mises à disposition sur le site web en temps voulu.