fetish-foot.orghandjob-porno.netpissingbb.comhandjobgo.com

FR

29.06.2023

Appel à l’égalité et la protection des professionnel.les sur les plateaux de cinéma au Festival de Cannes

Photos Helena Depambour - Marché du Film

Les syndicats de travailleurs du cinéma ont proposé des solutions pour rendre l'industrie plus accessible et plus sûre pour les femmes lors du Festival de Cannes de cette année. Le 19 mai, ils ont organisé "Deux conversations sur l'égalité et la protection des professionnel.les sur les plateaux de cinéma ".

L'événement était organisé par la FIA et UNI MEI, en collaboration avec SAG-AFTRA et le SFA, les syndicats américain et français dartistes-interprètes. Accueillie au Marché du Film et retransmise en direct pour un public plus large, la table ronde était composée de deux segments consécutifs et visait à maintenir ce sujet important à l'ordre du jour de l'industrie et à identifier les actions prioritaires pour les mois et les années à venir.

Premier panel : Un pas en avant, deux pas en arrière ?

Evelyn Regner, vice-présidente du Parlement européen et militante de longue date pour le respect des droits du travail et des droits des femmes, a échangé avec deux professionnels renommés de l'industrie audiovisuelle européenne : Claude Garnier, directrice de la photographie et membre du conseil d'administration du syndicat français SPIAC CGT, et Anamaria Antoci, productrice de films et directrice exécutive du réseau européen des femmes dans l'audiovisuel (EWA). La conversation était animée par Pauline Durant-Vialle, directrice générale de la Fédération des réalisateurs européens de l’Audiovisuel (FERA).

Dans ce panel, l'importance du suivi des données qualitatives sur la représentation des femmes dans l'industrie cinématographique a été mentionnée comme indispensable pour réaliser de nouveaux progrès, ainsi que l'importance des incitations et des mesures contraignantes, comme sur le thème des lieux de travail sûrs ou des conditions de travail. Derrière la caméra, la représentation des femmes dans les professions techniques augmente lentement, mais il semble y avoir un "plafond de verre" dans le nombre de femmes occupant des postes de direction. Dans les 23 films de la sélection officielle du Festival de Cannes 2023, par exemple, 90 % des 69 postes techniques étaient occupés par des hommes. En 2022, la proportion est de 78 % d'hommes dans ces métiers.

Pour parvenir à un impact à long terme, les producteurs devraient être plus proactifs dans la manière dont ils intègrent les femmes dans leurs projets, et les financeurs devraient continuer à chercher de meilleurs moyens de promouvoir la parité au sein des équipes artistiques et des équipes de tournage. Les primes et autres incitations sont des outils intéressants, mais ils semblent soutenir des projets qui auraient de toute façon inclus des femmes professionnelles, plutôt que d'être suffisamment attrayantes pour convaincre les projets de modifier leurs plans initiaux et d'inclure davantage de femmes. La réduction de l'écart de rémunération entre les hommes et les femmes est également un sujet que l'industrie cinématographique doit aborder de manière urgente et sérieuse. La directive sur la transparence des rémunérations qui vient d'être adoptée au niveau européen et les principes clés qu'elle promeut devraient être utilisés par l'industrie cinématographique pour progresser dans ce domaine.

Second panel: Vulnérabilité et Dignité, la coordination d’intimité

Le deuxième volet de l'événement s’est intéressé  à la coordination d'intimité. Dans le sillage du mouvement #metoo contre le harcèlement sexuel, la violence sexuelle et sexiste, l’engagement pour la sécurité sur les lieux de travail a fait l'objet d'une attention particulière dans le secteur cinématographique et dans nos sociétés en général. Différentes dispositions en matière de soutien, de santé et de sécurité ont été élaborées en réponse, la coordination de l'intimité devenant l'un des outils les plus discutés et les plus prometteurs. Dans ce panel, Megan Gilron, coordinatrice d'intimité et Présidente de la « National Society of Intimacy Professionals » au Canada a expliqué ce qu'est la coordination d'intimité et comment elle peut protéger tous les travailleurs du cinéma impliqués dans des scènes de nudité et d'intimité. Iris Zappe-Heller, Directrice adjointe de l'Institut autrichien du cinéma et Présidente du groupe de travail sur le genre et l'inclusion de l'EFAD (le réseau européen des agences cinématographiques nationales), a présenté les perspectives de développement en Europe.

Les professionnels de la coordination d'intimité apportent un soutien très spécifique et crucial aux équipes de tournage et aux artistes-interprètes, prévenant ainsi la violence sexuelle et invitant à de meilleures pratiques. Le développement des pratiques de coordination d'intimité fait partie d'un changement systémique qui promeut une culture de l'égalité, du consentement et des espaces de travail sûrs qui profitent au secteur audiovisuel dans son ensemble.

Le nouveau cadre d'action pour l'égalité entre les femmes et les hommes dans le secteur audiovisuel européen réaffirme l'engagement des radiodiffuseurs, des producteurs et des syndicats à faire avancer les choses, notamment en ce qui concerne la prévention des brimades, du harcèlement et du harcèlement sexuel sur les lieux de travail dans le secteur de l'audiovisuel. Les conversations ne sont donc pas terminées, mais Cannes a été une étape importante pour continuer à attirer l'attention sur le sujet.

Regardez l'intégralité de l'événement sur la chaine Youtube de la FIA ici.