FR

12.08.2021

Le renforcement des syndicats de la FIA en Europe centrale et orientale

En tant que fédération syndicale, la FIA s'engage à soutenir les syndicats d'artistes-interprètes du monde entier qui cherchent à améliorer les conditions de travail de leurs membres et à promouvoir des pratiques d'emploi équitables et respectueuses dans le secteur des arts et du spectacle.

Avec la création d'un sous-groupe régional rassemblant les affiliés de la fédération d'Europe centrale et orientale, il est devenu évident - malgré les disparités entre eux en termes de taille et d'expérience ainsi que de contextes nationaux – que ces derniers partagent néanmoins un certain nombre de défis communs, certains liés à l'adhésion à l’UE, d'autres découlant directement de leur passé socialiste commun et d'autres encore remontant plus loin dans leur histoire commune. Parmi ceux-ci, l'un des besoins les plus pressants est d'accroître la représentativité syndicale au sein de travailleurs en grande majorité atypiques et d’encourager la participation des employeurs à un dialogue social constructif, en vue de promouvoir des meilleures pratiques dans le secteur du spectacle vivant et des médias enregistrés. Ayant réussi à obtenir un financement de l'UE, ces syndicats se sont lancés dans un projet conjoint de renforcement des capacités afin de consolider leurs efforts communs. Cela leur a permis d'entreprendre une série de visites d'étude auprès d’autres syndicats, en dehors du groupe et ailleurs en Europe, afin de s'inspirer de leurs stratégies et approches organisationnelles.

Le projet, aujourd'hui achevé, a permis de dégager une multitude de bonnes pratiques en matière de recrutement, de communication, d'engagement auprès des employeurs, des décideurs politiques et d'autres parties prenantes, grâce à plusieurs expériences immersives d'apprentissage au Danemark, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Suède et au Royaume-Uni, où les affiliés de la FIA ont fait leurs preuves en matière d'organisation, de négociation et d'adaptation au changement. Malgré les défis posés par l'apparition soudaine de la pandémie de Covid-19 et les mesures drastiques destinées à maîtriser la propagation de l'infection, tous les travaux de projet en cours ont pu être menés à bien dans un environnement virtuel, y compris deux sessions de formation avec des organisateurs syndicaux chevronnés destinées à améliorer la planification stratégique des affiliés de la FIA dans la région, souvent confrontés à des ressources limitées et à une réticence des jeunes artistes-interprètes à s'affilier à un syndicat.

Lors d'un événement de restitution final, qui s'est tenu en ligne le 30 avril 2021, les affiliés de la FIA dans la région ont clairement pu démontrer les progrès réalisés depuis le début du projet, certains parvenant à négocier leurs premières conventions collectives et la plupart des autres développant une stratégie claire pour accroître leur présence et leur autorité au sein du secteur.

Un manuel, offrant un aperçu de la riche variété de pratiques qui ont émergé au cours des visites d'étude, est disponible en anglais, français et espagnol. Il décrit diverses approches visant à faire syndicaliser les artistes-interprètes et examine comment un certain nombre de syndicats d'Europe occidentale ont appris à travailler avec d’autres parties prenantes et les employeurs dans le meilleur intérêt de leurs membres. La dernière partie du manuel tire des conclusions pratiques des nombreux exemples présentés, suggérant des moyens d'appliquer les leçons du projet dans un contexte national souvent difficile et parfois dépourvu de ressources. Ces conseils pratiques et orientés vers l'action conseillent les syndicats sur la manière d'aborder les défis quotidiens et de construire une approche structurée de la planification et de l'action syndicale.

- Manuel de bonnes pratiques_FR

- Manuel de bonnes pratiques_EN

- Manuel de bonnes pratiques_ES