FR

17.01.2013

Atelier FIA au Kazakhstan

Le membre kazakh de la FIA KCWU a chaleureusement accueilli ce troisième atelier du projet de la FIA dans les républiques postsoviétiques, soutenu par LO-TCO. Les délégués du KCWU et de l’affilié kirghize de la FIA CWUK se sont réunis du 17 au 19 janvier derniers pour rencontrer le secrétaire général de la FIA Dominick Luquer et les formateurs Jimmy Schuman (SFA, France), Thomas Magnussen (DSF, Danemark) et Mikael Waldorff (DSF, Danemark).

Ce projet avait pour objectif de fournir aux membres de la FIA des pays postsoviétiques des informations tant théoriques que pratiques sur les conditions d’emploi des artistes-interprètes en Europe occidentale. Les spécificités de ces pays ayant vécu une transition politique marquante et les nouvelles tendances d’un monde en cours de globalisation étaient donc au centre de chaque discussion. Celles-ci ont vu les formateurs présenter les outils de leurs propres syndicats pour protéger les intérêts des acteurs dans leurs contextes nationaux.

Trois sujets ont structuré l’atelier. Une session sur la communication a poussé les participants à aborder des thèmes comme le recrutement, la mobilisation des affiliés et la position du syndicat face aux autres organisations. Une session sur les contrats de courte durée a permis de parcourir les modèles d’emploi émergeant dans les pays postsoviétiques et d’observer comment les accords collectifs d’Europe de l’Ouest prennent ces nouveaux contrats et la flexibilité qui les caractérise en compte. La troisième session a porté sur les droits de propriété intellectuelle – l’occasion d’envisager les défis posés par la signature du Traité de Pékin, et de présenter plusieurs éléments de ce champ législatif complexe pouvant constituer un apport consistant à la rémunération des artistes-interprètes.