FR

15.04.2015

Coopération régionale pour des syndicats plus forts en Amérique Latine

Depuis plusieurs années, les membres de la FIA en Amérique Latine collaborent activement pour répondre aux défis quotidiens des auteurs-interprètes dans une région qui présente un des taux d’inégalité les plus élevés au monde. Le groupe latino-américain de la FIA, FIA-LA, est lui-même fort hétérogène, comprenant des organisations de travailleurs bien établies en Argentine et au Brésil, ainsi que des organisations plus précaires, souvent confrontées à l’instabilité politique et financière, dans les autres pays hispanophones.

Tandis que les membres de FIA-LA se battent pour exister et s’organiser, ils savent qu’ils peuvent compter sur une solidarité internationale et régionale. Le syndicat brésilien de Sao Paulo, SATED-SP, a par exemple mis à disposition des fonds pour permettre au groupe de se rencontrer annuellement au printemps depuis 2014.

De plus,  les membres de FIA-LA se sont réunis avec ceux de UNI-MEI Panartes à Lima, Pérou, fin Novembre 2014 dans le cadre d'un projet conjoint financé par la confédération de syndicats suédois LO-TCO. Le projet vise à favoriser le renforcement des capacités des syndicats représentant les travailleurs dans le secteur de l'audiovisuel en Amérique latine, qui est témoin une formidable croissance dans tous les pays dans la région. Ce séminaire a permis une discussion de fond entre les syndicats de plus de 12 pays d'Amérique centrale et du Sud, ainsi qu'un échange approfondi sur les conditions de travail actuelles, l’état des négociations collectives dans les productions cinématographiques et télévisuelles, et sur la portée de la circulation transfrontalière des travailleurs de l'audiovisuel. 

Le projet prévoit également la réalisation d’une étude comparative menée par M. Alberto José Robles, couvrant huit pays d'Amérique latine et décrivant le secteur de l'audiovisuel et de la portée de l'action syndicale; ainsi que le développement d’un outil interactif en ligne appelé SIRAT visant à informer les travailleurs transfrontaliers et à soutenir la coopération syndicale pour mieux défendre les intérêts des travailleurs du secteur.

Le séminaire de Lima sera suivi par une série d'ateliers nationaux dans les différents pays d'Amérique latine, à commencer par la Colombie début Mai, visant à soutenir les syndicats nationaux dans leurs efforts pour organiser les travailleurs dans le secteur audiovisuel et pour influencer les politiques audiovisuelles nationales.

Enfin, Les délégués de tous les pays ont également adopté une déclaration commune dite  "déclaration de Lima » appelant les gouvernements à adopter des politiques pour mettre fin à la violence contre les travailleurs dans le secteur, à améliorer les conditions de travail et la négociation collective, et à défendre la pluralité et la démocratie dans le paysage médiatique et artistique de l'Amérique latine.

Fichiers :
33 K