FR

28.07.2016

Traité de Beijing de l’OMPI: une nouvelle ratification et une campagne de ‘Selfies’ qui continue

Conclu en 2012, le Traité de Beijing sur les interprétations et exécutions audiovisuelles est un traité international qui reconnaît pour la première fois les droits de propriété intellectuelle des artistes-interprètes ou exécutants sur leurs interprétations ou exécutions audiovisuelles. En ce mois de Juillet, le Jeudi 21, la République Tunisienne a ratifié le Traité de Beijing, devenant ainsi le douzième pays sur la liste. La FIA se réjoint de cette nouvelle ratification.

Le Traité de Beijing jette en effet les bases de normes mondiales qui reconnaissent le droit des artistes-interprètes et exécutants de l’audiovisuel à être correctement indemnisés lors de l’utilisation de leurs apports créatifs. Il reconnaît aux artistes-interprètes et exécutants des droits économiques augmentant leurs revenus, ainsi que des droits moraux, qui leur permettent de mieux protéger leur image. Mais le Traité de Beijing ne deviendra juridiquement contraignant qu’une fois ratifié par 30 parties remplissant les conditions requises. Afin d’encourager les ratifications, la FIA et ses membres à travers le monde font activement campagne pour promouvoir le Traité de Beijing.

Le 26 Avril par exemple, l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) célèbre la Journée Mondiale de la Propriété Intellectuelle dans le but de promouvoir la discussion sur l'impact de la propriété intellectuelle (PI) sur l'innovation et la créativité. La FIA et ses organisations membres à travers le monde se sont joint à la célébration en appelant à la ratification du Le Traité de Beijing. ‘LET’S RATIFY NOW’ (Ratifions dès maintenant en français) est le message que les membres de la FIA veulent faire passer en partageant des photos type ‘Seflie’ et des vidéos à l’occasion de la Journée Mondiale de la PI. Parmi les contributions remarquables, on compte deux clips video enregistrés par les stars Canadiennes Sarah Gadon et Julian Richings, visibles ici.

‘Pour nous permettre à nous, artistes-interprètes de l’audiovisuel, d’exercer notre métier à l’ère du digital, nous avons besoin de pouvoir controller notre image et d’être payés équitablement pour notre travail’ dit l’actrice Canadienne Sara Gadon. ‘Protégez les artistes-interprètes de l’audiovisuel et ratifiez le Traité de Beijing. Faites-en une réalité!’

La campagne d’appel à ratification par ‘Selfie’ initiée par la FIA a rencontré un certain succès et une belle visibilité; et la Fédération souhaite aujourd’hui prolonger cette action. C’est pourquoi la FIA invite tous les artistes-interprètes à rejoinder la campagne en continant à prendre des ‘Selfies’. Toutes les images apparaiteront désormais dans une nouvelle gallerie photo en ligne sur le site internet dédié au Traité de Beijing: www.beijingtreaty.com