FR

20.06.2017

Dance Futures: Créer des Mécanismes d’Aide à la Reconversion pdes Danseurs – Séminaire de Budapest

Le deuxième séminaire de notre nouveau projet européen « Dance Futures : créer des mécanismes d’aide à la reconversion des danseurs et promouvoir une mobilité durable dans le secteur de la danse » a eu lieu les 18 et 19 mai 2017, au musée Műcsarnok, à Budapest, en Hongrie.

Ce projet centré sur le secteur de la danse aborde deux questions : la transition – qu’elle soit due à un choix personnel, une blessure ou à l’âge – et la mobilité à l’intérieur des frontières européennes. Ce séminaire fait parti du volet transition du projet. Organisé par la FIA et IOTPD – l’organisation internationale pour la transition des danseurs professionnels – le séminaire a pour objectif de pousser à l’établissement d’un mécanisme d’aide à la reconversion des danseurs professionnels en Hongrie en rassemblant toutes les parties prenantes pertinentes pour discuter des problèmes et examiner les possibilités.

C’est par un beau jour de printemps que toute la communauté hongroise de la danse s’est rassemblée au Műcsarnok pour discuter de la mise en oeuvre d’un mécanisme d’aide à la reconversion des danseurs professionels. Les partenaires de l’organisation du séminaire SDS – membre de la FIA en Hongrie – et la Société de Danse Hongroise – principale organisation représentant le secteur de la danse hongrois – étaient fiers et heureux d’acceuillir les participants. La première journée de réunion était consacrée à un état des lieux de la situation des danseurs en Hongrie et à la présentation de mécanismes efficaces venus de l’étranger – Pays-Bas, Royaume-Uni et Pologne – lesquels ont inspiré les participants. L’observation était claire: la situation des danseurs hongrois s’est détériorée. D’après une enquête du Programme National pour la Danse, 89% des 800 danceurs professionnels en Hongrie n’ont aucune provision pour le futur, seulement 30% ont une voiture et 13% peuvent partir en vacances tous les ans. La deuxième journée était entièrement dédiée aux dicussions sur le nouveau mécanisme.  

Le timing est bon puisque le Ministère hongrois des Ressources Humaines est disposé à contribuer à la mise en oeuvre d’un mécanisme d’aide à la reconversion des danseurs professionnels. L’idée est de remplacer le système actuel d’annuité seulement applicable à un nombre limité de danseurs par un mécanisme général d’aide à la reconversion ouvert à tous les danseurs en fin de carrière. Ce système qui fonctionnerait grâce aux contributions des danseurs, des compagnies et de l’Etat offrirait un service de conseil gratuit, une assistance financière pour la reformation pour les danseurs ayant suffisamment contribué et un soutien aux danseurs âgés dans des situations difficiles.