FR

20.02.2015

Un pas vers les Travailleurs Atypiques: Organiser et représenter les travailleurs avec des contrats atypiques dans les secteurs du Spectacle Vivant et de l’Audiovisuel

copyright ©2015 Keefer|black

Depuis début 2015, la FIA a commencé à travailler sur son projet européen sur les travailleurs atypiques, en partenariat avec la FIM, UNI-MEI et la FIJ. Ce projet, financé par la Commission européenne, a pour objectif de créer un espace vital pour que les partenaires du projet puissent faire face aux défis représentés par les travailleurs atypiques dans notre secteur.

Au sein des secteurs européens de l’audiovisuel et du spectacle vivant, les « travailleurs atypiques » sont une réalité toujours plus prégnante. L’emploi à la production ou sur base de projet, ainsi que la grande diversité de travailleurs impliqués dans un projet, font de la multitude des contrats à court terme et de la grande variété des statuts à l’emploi un aspect commun du travail dans le secteur. Le concept de « travailleur atypique » comprend les travailleurs embauchés de façon conventionnelle avec un contrat de travail, mais sous droit civil ou commercial, ainsi que ceux travaillant sur la base de contrats à court terme, qu’il s’agisse de contrats de travail ou de contrats de prestation de services.

Plus concrètement, les objectifs du projet comprennent :

·        Rassembler et partager les savoir-faire et stratégies organisationnelles des syndicats pour entrer en contact avec les travailleurs atypiques ;

·        Développer un travail de plaidoyer pour des droits de protection sociale renforcés et mieux adaptés, une amélioration des conditions de travail, un meilleur accès à la formation tout au long de la vie et à la santé et sécurité pour les travailleurs atypiques ;

·        Développer et étendre les négociations collectives au nom des travailleurs atypiques : avec certainement un accent particulier sur les problèmes posés par les règles de concurrence dans certains pays ;

·        Des services adaptés aux travailleurs atypiques ;

·        Etudier les dimensions spécifiques liées aux genres et à la jeunesse au sein de cette question ;

·        Combattre le faux travail indépendant.

Le projet est structuré autour de 4 ateliers, qui permettront aux questions d’être examinées en détail ainsi que l’échange d’expériences et de savoir-faire. Ces ateliers s’étaleront sur les deux années du projet :

2015 :

·        Atelier 1, Amsterdam, 20 mai : L’accès aux droits sociaux pour les travailleurs atypiques et les services adressés aux travailleurs atypiques

·        Atelier 2, Dublin,  8 et 9 septembre : Les négociations collectives pour les travailleurs atypiques

2016 :

·        Atelier 3, Ljubljana, 26 et 27 Janvier : Combattre le faux travail indépendant

·        Atelier 4, Rome, 7 et 8 avril : Stratégies syndicales pour organiser les travailleurs atypiques

Les conclusions sur toutes ces questions seront présentées par le consultant travaillant sur le projet dans une publication finale et paraitront à la fin du projet pour servir d’outil et de point de référence dans le domaine. Le projet se conclura par une conférence qui servira à souligner les conclusions et à lancer les activités de suivi. Cet événement aura lieu le 8 et 9 Septembre 2016. Pour plus d’informations n’hésitez pas à entrer en contact avec le secrétariat.