FR

22.01.2019

Rapport de la réunion de l’EuroFIA, Rotterdam 7-8 octobre 2018

Le groupe EuroFIA s'est réuni à Rotterdam les 7 et 8 octobre 2018. La réunion était accueillie par Kunstenbond, syndicat qui coordonne actuellement le groupe EuroFIA. Elle était précédée par l'évènement final du projet Dance Futures.

Le groupe a abordé de nombreuses questions clés, dont un panel sur les défis posés par Netflix et la VSDA en général. Cet échange de vues et d'expériences particulièrement stimulant a mené à la décision de mettre en place un groupe de travail EuroFIA sur ce sujet pour développer davantage le travail conjoint. Le groupe a également tiré avantage de sa visite aux Pays-Bas pour convoquer une session spéciale sur les récents travaux entrepris pour re-balancer et redynamiser le marché du travail dans le secteur culturel et artistique. Le groupe a accueilli Erik Akkermans, conseiller pour le groupe de travail " Programme marché du travail ", et Peter Van Bunden, qui travaille pour Kunstenbond et représente l'organisation au sein du groupe de plaidoyer Kunsten 92, lequel était responsable du " Code de pratiques équitables " néerlandais. Ensemble avec Caspar de Kiefte, les panélistes ont décrit les efforts en cours pour traiter certaines problématiques systémiques identifiées dans le marché du travail sectoriel. Le résultat de ces travaux est une feuille de route pour améliorer la situation. Elle a été développée et défendue par les parties prenantes du secteur, dont les partenaires sociaux. Le premier et principal défi est l'augmentation du pouvoir d'achat via la multiplication des emplois du secteur culturel. Le deuxième défi est l'amélioration de la rémunération par la négociation collective ainsi que des pratiques équitables. Le troisième est la formation tout au long de la vie et l'accès à celle-ci. Les différents panélistes ont détaillé le contexte de ce travail et les recherches sous-jacentes, ainsi que l'éventail des actions qui ont été entreprises et continueront de l'être.

Comme toujours, le groupe a dédié du temps a une mise à jour en profondeurs des sujets de propriété intellectuelle, avec un échange de vues en relation avec la réforme du droit d'auteur dans l'UE ; ainsi qu'à un état des lieux quant à la ratification du Traité de Beijing. Le groupe a accueilli Hester Wijminga, de Thuiskopie, qui a fait une mise à jour détaillée sur l'état de la copie privée aux Pays-Bas et les défis à venir.

Le groupe a adopté deux motions. La première en réponse à la proposition par l'affilié suisse SBKV que la FIA, et en particulier le groupe EuroFIA, se joignent à de nombreux autres fédération syndicales pour exprimer leur solidarité avec le Confédération Syndicale Suisse - SGB (Schweizerischer Gewerkschaftsbund) et son président Paul Rechsteiner dans leurs efforts pour protéger et maintenir les salaires minimums suisses dans les négociations de l'accord-cadre entre le Suisse et l'Union européenne. La seconde résulte du signalement par ConARTE, Espagne, que le Teatro Real de Madrid avait annoncé une production impliquant le recours à 100 amateurs non rémunérés. Le groupe EuroFIA était ravi d'apprendre, un peu après notre réunion, que le Teatro Real avait retiré sa proposition. Le groupe a donc communiqué la motion originale au Teatro Real avec une lettre saluant leur décision d'abandonner cette initiative.

Motion 1 : Solidarité avec SGB

Motion 2 : Résolution sur le recours aux amateurs non payés au Teatro Real de Madrid