FR

27.02.2010

Les partenaires sociaux européens du secteur du spectacle vivant s’adressent conjointement aux gouvernements afin de promouvoir le dialogue social en Europe du Sud

Les partenaires sociaux du secteur du spectacle vivant se sont réunis à Dubrovnik en Croatie du 26 au 27 février 2010 afin de discuter de l’état du dialogue social dans 12 pays de l’Europe du Sud. La conférence a été organisé par l’Alliance européenne des Arts et du Spectacle (EAEA) et Pearle*, l’association européenne des employeurs du spectacle vivant. Elle a réuni environ 70 représentants de syndicats, d’employeurs et de gouvernements.

La conférence s’est tenue dans le cadre du projet financé par la Commission européenne, qui tente de promouvoir le dialogue social national en Europe du Sud. Le projet a également produit un rapport sur l’état du dialogue social en Europe du Sud, basé sur des entretiens effectués dans 12 pays (Bulgaire, Croatie, Chypre, France, Grèce, Italie, FYROM, Malte, Portugal, Slovénie, Espagne et Turquie). Ce rapport a pour objectif de découvrir comment sont organisés les travailleurs et les employés dans ces douze pays sélectionnés et d’observer le fonctionnement du dialogue social dans le secteur des arts du spectacle. Il contient quelques conclusions préliminaires ainsi qu’un profilage des douze pays, afin de proposer une information plus détaillée sur chaque situation nationale. Un projet de rapport fut présenté lors de la conférence et a maintenant été finalisé. Vous pouvez le télécharger en anglais ci-dessous.

Les participants de la conférence ont échangé les idées sur les défis actuels pour le secteur du spectacle vivant dans le cadre de la crise financière. Des représentants et des syndicats et des employeurs ont souligné que dans le contexte économique actuel, le financement des arts du spectacle doit être garanti afin d’assurer un environnement durable pour le secteur et de promouvoir la croissance et l’emploi. Ainsi, le secteur doit être pris en compte dans les plans de relance économique.

Dans leur déclaration finale, les partenaires sociaux européens on fait appel à l’Union européenne d’encourager les gouvernements de créer des conditions favorables pour le dialogue social autonome dans les pays de l’Europe du Sud et aux gouvernements nationaux d’encourager et faciliter les travailleurs et les employeurs à s’organiser, notamment en ce qui concerne les employeurs du secteur du spectacle vivant public et les travailleurs indépendants.

Vous pouvez télécharger la position commune et le rapport final en anglais ci-dessous.

Position Conjointe - Conférence Dubrovnik
Joint Position - Dubrovnik Conference
Joint Positoin - Dubrovnik Conference - Spanish
Rapport final sur le dialogue social en Europe du Sud