FR

18.01.2019

Rapport de réunion: évènement final du projet Dance Futures

L'évènement final du projet Dance Futures a eu lieu à Rotterdam, aux Pays-Bas, le 6 novembre 2018. Cet évènement marquait la clôture d'un projet européen de deux ans centré sur la mobilité et la reconversion des danseurs.

Le projet Dance Futures avait pour double objectif d'offrir un soutien plus complet aux danseurs mobiles via la réinvention du Passeport EuroFIA pour la Danse ; et d'aider à la création de mécanismes d'aide à la reconversion des danseurs professionnels dans trois pays sélectionnés.

Cet évènement d'une journée était divisé en trois parties : une mise à jour concernant les trois mécanismes d'aide à la reconversion naissants, une réflexion sur la continuité de l'action après la fin du projet et le lancement du nouveau site internet Passeport de la Danse.

Les présentations quant aux progrès réalisés en Belgique (Wallonie), Hongrie et Espagne nous ont donné de l'espoir pour la mise en œuvre des trois mécanismes d'aide à la reconversion. En Belgique, les travaux sont bien engagés. Le Fonds Social pour les Arts de la Scène de la Communauté Wallonie Bruxelles est actuellement en train de travailler avec l'APEF - Association Paritaire pour l'Emploi et la Formation - sur les détails d'un futur mécanisme d'aide à la reconversion des danseurs et des circassiens. En Hongrie et en Espagne, d'importants progrès ont été faits même si le changement de gouvernement dans les deux pays à ralenti le processus. En Hongrie un groupe de travail émanant de la Société Hongroise de la Danse est actuellement en train de discuter avec le nouveau Secrétaire à la Culture à propos de la mise en œuvre du mécanisme. En Espagne, le secteur de la danse se concentre actuellement sur la création d'un projet pilot sur la reconversion des danseurs, essayant en parallèle de surmonter les obstacles qui bloquent pour le moment la création d'un véritable mécanisme.

La discussion intitulée " Au-delà du projet Dance Futures " était très intéressante. Les panélistes - Paul Bronkhost (IOTPD), César Casares (ConARTE), Tobias Könemann (VdO), Marie Fol (On the Move) et Daphne Tepper (Creative Skills Europe) - ont discuté de la façon dont FIA pourrait continuer de soutenir la reconversion et la mobilité des danseurs. Le panel de discussion était suivi d'une série de présentations sur d'autres sujets d'intérêt pour les danseurs professionnels. Les trois présentations étaient les suivantes : " Le harcèlement sexuel dans le secteur de la danse " ; " Des lieux de spectacles et de répétition sûrs " et " Entrainement, blessures et assurances ".

La dernière partie de la journée était dédiée au lancement du nouveau site web Passeport pour la Danse. En guise d'introduction, trois représentants de syndicats membres de la FIA (SFA, STST et VdO) ont pris la parole pour parler de l'histoire de l'outil, des attentes des utilisateurs et du travail du comité de pilotage La coordinatrice du projet a ensuite présenté le nouveau site internet. Elle a souligné l'importance de la diffusion pour garantir le succès de l'outil. Elle a ainsi invité tous les syndicats participants à communiquer autant que possible à propos du Passeport de la Danse.

Pour plus d'informations à propos du Passeport de la Danse, visitez www.dancepassport.eu

Vous pouvez télécharger le flyer du Passeport de la Danse ici