FR

16.10.2014

Réunion du Comité Exécutif FIA à Paris

(Plus de photos disponibles sur le compte Flickr FIA)

Le comité exécutif de la FIA s’est réuni à Paris le 26 et 27 septembre 2014, accueilli par le Syndicat Français des Artistes-Interprètes (SFA). Tous les pays membres de l’exécutif étaient représentés lors de cette réunion.

L’Exécutif s’est d’abord penché sur les affaires statutaires de la Fédération, y compris la revue et l’adoption annuelles des comptes audités de la FIA, ainsi que le traitement des demandes d’adhésion à la fédération. Il y a également eu une discussion approfondie du programme de travail de la FIA, y compris un ‘examen de mi-parcours’ des résolutions du congrès de 2012 et les priorités stratégiques qui en découlent. Parmi les thèmes de discussion importants figuraient la ratification du traité de Pékin et le développement et élargissement de la stratégie de communication de la FIA. Un panel international sur les différents modèles de gestion collective était l’occasion d’un débat et d’un échange d’expériences intéressants.

Quelques intervenants externes ont également été invités à l’exécutif. M. Philippe Hardouin a présenté les résultats de la nouvelle étude TERA sur les pertes économiques dans les industries créatives en raison de la piraterie digitale. L’étude sera bientôt lancée lors d’un évènement au parlement européen et sera disponible sur le site de la FIA. Mme Rochelle Roca-Hachem est intervenue au nom de l’UNESCO et elle a informé le groupe sur le travail en cours à l’UNESCO pour conduire une enquête sur l’état de mise en œuvre de la Recommandation de 1980 sur le statut de l’Artiste, un processus que la FIA entend, bien sûr, soutenir autant que possible. M. Brad Keenan, Président de SCAPR, a informé l’exécutif sur le travail en cours de l’organisation et a également présidé le panel de discussion sur la gestion collective.

L’exécutif a adopté trois motions à l’unanimité. Les motions étaient soumises par des adhérents en Russie, en Espagne et au Brésil. Dans le cas du Brésil et de l’Espagne, les résolutions condamnent des changements législatifs qui auront un impact négatif sur les artistes-interprètes. Dans le cas de la Russie, la résolution appelle à la ratification du Traité de Pékin par les autorités russes et soutien le travail des adhérents de la FIA en Russie pour plaider dans ce sens. Vous pouvez télécharger ces résolutions ci-dessous.

La réunion de l’exécutif était également une opportunité pour plusieurs autres groupes au sein de la FIA de se voir, dont le groupe FIANA-anglophone, le groupe de travail LGBTI, le Présidium et un groupe de travail ad hoc qui est impliqué dans le travail sur l’histoire de la FIA.

La prochaine réunion de l’exécutif aura lieu juste avant la conférence mondiale de la FIA sur le Spectacle Vivant. Elle se tiendra donc le 3 juin à Dublin. 

-

- Resolution CE Paris LASSALLE Espagne

- Resolution CE Paris LOI 6533/78 Brésil