fetish-foot.orghandjob-porno.netpissingbb.comhandjobgo.com

FR

31.01.2023

Modèles numériques - Travail décent, rapport d'événement, Rotterdam, VR Days, 2 déc. 2022

La FIA, la FIM, UNI MEI et la FEJ, les fédérations syndicales européennes du secteur des médias, des arts et du spectacle, sont engagées dans un projet commun sur les défis posés par le travail atypique pour les professionnels du secteur. Il s'agit d'un projet financé par la Commission européenne dans le cadre de son soutien aux organisations de travailleurs dans le contexte du dialogue social. Troisième projet d’une série en cours, ce projet inclut un nouvel examen approfondi des opportunités et des défis posés par les modèles commerciaux numériques, les nouvelles formes d’exploitation des droits et le travail numérique durable dans le secteur. Dans un environnement en mutation rapide, s'assurer que les créateurs puissent tirer une réelle valeur de leur travail dans la sphère numérique est un défi permanent et en constante évolution. Afin de mieux comprendre les stratégies numériques développées par les différents types de professionnels du secteur et la manière dont elles modifient leur vie professionnelle, nous nous sommes associés à l'organisation belge de conseil et de réflexion juridiques pour les arts Twee-eiige drieling. L'objectif est d'examiner les défis et les opportunités rencontrés par les artistes-interprètes et les autres travailleurs du secteur des médias, des arts et du divertissement alors qu'ils naviguent dans un paysage numérique et virtuel en pleine expansion, et d'établir les premières conclusions et recommandations sur le rôle que leurs syndicats peuvent jouer pour les soutenir.

Le 2 décembre 2022, un événement associé au projet sur ce sujet a eu lieu à Rotterdam dans le cadre plus large des European VR Days - Immersive Tech Week Trade Fair. L'événement visait à offrir un premier aperçu des résultats de la recherche entreprise par le cabinet de conseil TWIIID pour le compte des Fédérations ; ainsi qu'à développer une série de conversations avec les travailleurs du secteur pour comprendre l'impact du changement numérique. Ces conversations ont été organisées en 3 panels.

Lors de la session d'ouverture, TWIIID a guidé les participants à travers leurs conclusions en utilisant dix "histoires". Ces scénarios ont été choisis pour illustrer différentes questions qui ont surgi en relation avec le travail numérique sur les plateformes. Les histoires illustraient des questions telles que les pressions du travail sur les plateformes et l'impact des algorithmes, les NFTS et l'intelligence artificielle.  En examinant les points communs, certains des défis partagés comprenaient la dépendance économique vis-à-vis des grands acteurs, mais sans réel pouvoir de négociation ; le besoin de flexibilité et la nécessité de s'adapter constamment ; le manque de transparence et l'insécurité, ainsi que le cumul d'emplois et la réinvention des modèles de carrière. Une image familière de la précarité s'est dessiné, avec de nombreuses couches de complexité supplémentaires.

Les trois panels qui ont suivi ont permis de rassembler différentes perspectives. Le premier a exploré les défis auxquels sont confrontés les professionnels dans leur travail numérique, notamment dans le cadre des podcasts, de l'influence, de la production et la distribution de musique, ainsi que dans le théâtre numérique. Le deuxième panel a approfondi le soutien nécessaire face aux défis spécifiques auxquels sont confrontés les travailleurs, en particulier les dispositions contractuelles et les protections syndicales qui peuvent être significatives dans ce contexte. Le dernier panel a exploré le contexte politique plus large et les changements nécessaires dans la politique culturelle, mais aussi les protections du travail et le besoin de droits des travailleurs significatifs dans le monde numérique.

Le rapport sur les modèles numériques et le travail décent est en cours d'élaboration et sera achevé et publié au cours du premier semestre de 2023, avant que le projet sur le travail atypique ne s'achève à la fin du mois de juin de cette année.