FR

20.02.2015

Création d’un Conseil européen des Compétences pour les secteurs de l’audiovisuel et du spectacle vivant

Grâce à une demande financement approuvée par la Commission européenne, les partenaires sociaux (dont la FIA pour la délégation syndicale) dans les secteurs du spectacle vivant et de l’audiovisuel ont pu donner suite à leur travail précédent d’analyse et d’évaluation concernant le développement des compétences et la collecte des données sur le marché de travail dans ces secteurs, pour aller vers le lancement d’un Conseil Européen des Compétences focalisé sur des questions emploi/formation.

Le Conseil européen des Compétences pour les secteurs de l’audiovisuel et du spectacle vivant a entamé ses activités en novembre 2014. Il vise à contribuer au développement des données sectorielles au niveau européen, ainsi qu’à l’émergence de nouvelles initiatives sur l’emploi et la formation dans les secteurs concernés. Pendant sa première phase d’opérations (18 mois), le conseil opérera d’une manière informelle et aura comme premier objectif de produire des résultats ayant un intérêt direct pour les secteurs. Il visera en premier lieu à impliquer les conseils sectoriels formation/emploi qui sont actifs au niveau national à travers l’UE, dans lesquels les partenaires sociaux nationaux sont souvent des partenaires clés. Les réunions du conseil européen visera à rassembler des représentants venant de conseils emploi/formation nationaux ou d’organisations équivalentes dans10 pays européens (Belgique, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Pays Bas, Roumanie, Espagne et Royaume Uni), ainsi que des représentants possibles venant d’Autriche, Allemagne et Suède ou éventuellement d’autres Etats membres, si pertinents.

Trois rapports thématiques seront préparés dans le contexte du projet.

Rapport 1: ‘Situation de l’emploi y compris prévisions et tendances’ – pour discussion et adoption lors de la première rencontre du Conseil

L’information disponible sera présentée, si possible, par sous-secteurs, occupations et pays (régions), tout en mettant en lumière les informations manquantes. Aussi bien la demande que l’offre de compétences seront présentées ainsi que les possibles inadéquations entre l’offre et la demande. Le rapport se penchera également sur l’impact de la crise sur les besoins en compétences et sur le secteur de formation.

Rapport 2: ‘Evaluation qualitative des compétences, accent sur l’évolution des occupations’ - pour discussion et adoption lors de la deuxième rencontre du Conseil

Ce rapport présentera de l’information sur les métiers émergents, sur les facteurs du changement ainsi qu’une synthèse de différents scénarios pour l’avenir. Les changements technologiques et leur impact sur les secteurs de l’audiovisuel et du spectacle vivant seront étudiés avec attention, en particulier le nouveau paysage multimédia et les nouveaux outils de diffusion et ce qu’ils impliquent en termes d’évolution des compétences.

Rapport 3: ‘Outils innovants, stratégies nationales/régionales, initiatives locales, méthodes  déjà testées pour assurer le suivi des besoins en compétences au sein des secteurs’ - pour discussion et adoption lors de la troisième rencontre du Conseil

Ce rapport analysera les principaux défis à la mise en oeuvre et coordination de mécanismes nationaux et régionaux pour adapter l’offre, permettre une meilleure utilisation des compétences et une meilleure analyse et utilisation de l’information statistique existante.

Rencontres du Conseil européen de Compétences et Ateliers de Renforcement des Capacités :

Il y aura au total 3 rencontres du Conseil européen de compétences d’une durée d’une journée chacune. Chaque rencontre sera dédiée à un thème spécifique:

1) Tallinn, Estonie (29 avril 2015) – situation de l’emploi dans les secteurs concernés y compris prévisions et tendances

2) Prague, République tchèque (septembre 2015) – évolution qualitative des compétences/occupations, dont les nouveaux emplois et les possibles scénarios pour l’avenir

3) Madrid, Espagne (décembre 2015) – outils innovants, stratégies nationales et régionales pour le suivi des besoins en compétences

Les rencontres du Conseil européen de compétences débattront et approfondiront l’information et les bonnes pratiques rassemblées dans les projets de rapports préparés avant chaque rencontre. Les rencontres du Conseil aboutiront également à la formulation de recommandations qui seront présentées et discutées lors de la conférence de clôture. Chaque rencontre inclura une session dédiée au développement à long terme du Conseil européen de compétences.

Le projet prévoit deux ateliers (une journée chacun) qui seront organisés à l’occasion des rencontres de Prague et Madrid. Ces ateliers auront pour objectif de renforcer les capacités d’institutions et d’organisations nationales – particulièrement en Europe de l’est, centrale et du sud – issues de pays ou des conseils de compétences nationaux n’existent pas ou ne sont pas encore complètement opérationnels. Ces ateliers permettront également le transfert d’expérience au niveau régional, l’échange de bonnes pratiques et l’identification de solutions afin de permettre la collecte d’information au niveau national. Ces ateliers viseront également d’assurer à terme une participation pleine au Conseil européen de compétences du plus grand nombre possible d’Etats membres.

Plus d’Informations sur le Conseil européen des Compétences pour les secteurs de l’audiovisuel et du spectacle vivant :

Vous allez bientôt pouvoir lire plus sur les activités du conseil : un site internet dédié fournira aux membres du Conseil européen de compétences et à toute autre partie intéressée de l’information sur les tendances en termes d’emploi et de formation dans les deux secteurs. Il sera bientôt en ligne.

Le site publiera également les documents de travail du Conseil.  Une lettre d’information présentant les principaux résultats des différentes rencontres du Conseil sera envoyée après chaque rencontre à une large liste de diffusion. Des plaquettes d’informations présentant le Conseil européen de compétences et ses activités seront finalement produites afin d’assurer la visibilité du projet.

Pour plus d'informations sur le fonctionnement et les objectifs du conseil, vous pouvez lire le document de vision du conseil.