FR

16.04.2012

Un rapport de SAG-AFTRA conçu pour s’attaquer à la discrimination à l’encontre des artistes-interprètes LGBT et une campagne de Equity UK

SAG-AFTRA, un des affiliés américains de la FIA, a récemment publié un rapport sur les conditions de travail et les débouchées professionnelles des artistes-interprètes LGBT(Lesbiennes, Gays, Bisexuels, et Transsexuels). Même si la situation semble s’améliorer, il apparaît que la discrimination à l’encontre des acteurs LGBT persiste dans une certaine mesure aux Etats-Unis. Près de la moitié des lesbiennes et gays sondés confirment ainsi leur très forte impression que les producteurs et cadres de studios considèrent les acteurs gays et lesbiennes comme moins ‘vendeurs’.
Le rapport, basé sur les réponses de plus de 5600 membres de SAG-AFTRA, démontre qu’un tiers des sondés estiment que les directeurs de casting, réalisateurs et producteurs peuvent avoir des préjugés à l’encontre des acteurs LGBT, et que plus de la moitié des artistes-interprètes LGB ont entendu des commentaires discriminant les gays sur les plateaux. Les résultats suggèrent également que les acteurs LGBT font face à des obstacles considérables dans leur recherche d’emploi. La difficulté d’être considérés comme moins ‘vendeurs’ est par ailleurs confirmée par neuf pour cent des sondés LG et quatre pour cent des sondés bisexuels rapportant avoir été refusés pour un rôle à cause de leur orientation sexuelle. Le rapport révèle ainsi que les sondés LGBT sont moins enclins que les non-LGBT à avoir un agent, ce qui peut les désavantager dans leur quête de travail.

Le rapport révèle enfin que certains des sondés ressentent que le choix de jouer un personnage LGBT limite leurs futures opportunités de casting. En effet, presqu’un quart des sondés LGB ayant joué un rôle LGBT ont rapporté que cette expérience avait eu un impact sur leur capacité à obtenir des rôles non-LGBT.

Vous pouvez lire et télécharger l’enquête de SAG-AFTRA ici. Elle couvre une grande gamme de sujets, notamment des éléments démographiques, historiques, sur les attitudes et les croyances des sondés et d’autres parties prenantes de l’industrie du spectacle américaine, l’environnement de travail pour les acteurs LGBT, et des expériences dans l’emploi et la quête de travail pour ces artistes-interprètes. Vous pouvez également lire la résolution adoptée par les délégués de la dernière Convention de SAG-AFTRA, reconnaissant et soutenant les membres lesbiens, gays, bisexuels et transgenres du syndicat, ainsi que leurs droits à l’égalité dans les opportunités d’embauche et à des lieux de travail libérés de toute discrimination. Vous pouvez enfin lire et télécharger l’article et la campagne «I can act but I won’t pretend» (Je sais jouer mais je ne vais pas prétendre) d’Equity, le membre britannique de la FIA, qui a aussi analysé les problèmes rencontrés actuellement pas les acteurs LGBT dans leur environnement de travail.