FR

22.12.2020

Rapport d’évènement: Construire le dialogue social dans un marché du travail en changement – Quatrième visite d’étude chez Kunstenbond

Les représentants des syndicats d’Europe centrale et de l’est engagés dans le projet européen « Construire le dialogue social dans un marché du travail en changement : enseignements mutuels et renforcement des capacités pour les organisations de travailleurs d’Europe centrale et de l’est » ont participé à la quatrième visite d’étude du projet chez Kunstenbond, le syndicat néerlandais des artistes et créateurs, le 15 décembre.

L’objectif de ce projet est d’offrir un renforcement des capacités adapté aux syndicats d’artistes interprètes en Europe centrale et de l’est grâce à des visites d’étude et des échanges thématiques. Les visites d’étude donnent aux participants l’opportunité d’échanger avec le syndicat d’accueil sur des thématiques clés telles que le développement syndical, le dialogue social ou la communication. Elles leur permettent également de réfléchir à l’applicabilité et au potentiel de nouvelles stratégies et approches dans leur syndicat. Globalement, le projet a pour objectif d’aider ces syndicats à développer leur travail et stratégie à l’échelle nationale.

Dans ce but, un groupe de représentants de syndicats de Croatie (HDDU), Estonie (ENL), Hongrie (SDS), Lettonie (LKDAF), Pologne (ZZAP et ZASP), Roumanie (FAIR-MediaSind et USIS) et Slovénie (ZDUS) entreprend une série de cinq visites d’étude auprès de syndicats frères dans l’UE – au Danemark (DSF), au Royaume-Uni (Equity), en Allemagne (GDBA), aux Pays-Bas (Kunstenbond) et en Suède (TF).

Du fait de la crise Covid, les deux jours de visite d’étude chez Kunstenbond – initialement prévus pour mars 2020 – ont été convertis en une réunion en ligne de quatre heures. Malgré un planning serré, de nombreux points ont été abordés lors de cette réunion. A la suite d’une introduction de Kunstenbond et de son fonctionnement par Jurre Schreuder, président du conseil du syndicat, Caspar de Kiefte, défenseur des droits d’auteur en charge des relations internationales, a présenté le travail fait avec le Creative Labour Agenda et le long chemin ayant mené à la création de la Plateforme ACCT, une initiative menée par les partenaires sociaux et ayant pour but d’améliorer le marché du travail dans le secteur de la culture. Il a ensuite présenté le travail essentiel mené par Kunstenbond pour les travailleurs indépendants, qui représentent la plus grande partie de la force de travail dans le secteur culturel néerlandais. Dorine Schoon et Caroline Cartens ont présenté aux participants le travail de la Plateforme pour les Musiciens Indépendants, une organisation née en 2018 et soutenue par Kunstenbond. Caroline a également présenté le cas Opera National des Pays-Bas et ses implications pour les musiciens indépendants. La dernière session de la réunion était dédiée à la présentation d’exemples de campagnes de communications à succès menées par le syndicat.

Grâce aux informations, exemples et bonnes pratiques réunis lors des différentes visites d’étude, les participants des pays d’Europe centrale et de l’est prépareront les plans stratégiques nationaux de leurs syndicats à court, moyen et long termes.

La cinquième et dernière visite d’étude du projet chez Teaterförbundet est prévue pour février 2021.